aigle           L'ANTIQUITE     aigle


 

HANNIBAL BARCA

 

 annibal

L’Embrunais vit-il passer Hannibal et son armée en 218 av JC ???

L’histoire locale raconte qu'Hannibal passa dans les environs pour attaquer ROME.

Quand on sait que le passage naturel le plus facile à l’époque pour aller en Italie est le Mt Genèvre.

Mythe ou réalité ???

 

LA CONQUETE ROMAINE


homme caturige
 

Comme écrit précédemment L'Embrunais faisait partie du territoire des Caturiges (rois du combat) dont Eburodunum était leur ville-forteresse (oppidum).

 Ils étaient connus, grâce aux commentaires de la guerre des Gaules de Jules César en 58 av. JC :

«les Caturiges avaient occupé les positions dominantes, essayant d’interdire le passage à son armée.»

Le Mt Genèvre étant un col facile d’accès pour passer de la Gaule à l'Italie, c’est en 58 av JC que Jules César et son armée (env. 25 000 hommes) passèrent par là pour combattre les Helvètes qui menaçaient la Pronvincia (Provence).
Ce fut le début de la guerre des Gaules de Jule César (photo).

césar

Après plusieurs années de luttes acharnées, les Caturiges et leur roi Cottius I se rendent en l’an 7 av JC.

Sur le monument commémoratif de la Turbie (06) y figure la tribu des Caturiges vaincue.

 légion romaine


 

LE PROTECTORAT DE COTTIUS I
(7 av JC - 44 ap JC)

Au lieu d’occuper directement (militairement) une province où la population y était farouchement hostile, l’Empereur Auguste confie sous son autorité le territoire d’Emburodunum à l’ex-roi qui avait bien défendu son territoire, Cottius I, en devenant praefectus civiquement.
De cette période subsiste l'arc romain de Suse en Italie (photo), qui fût dédié en 8 av JC par le roi Marcus Julius Cottius à son protecteur l'empereur Auguste.

 

arc suse cottius I 

 La Via Cottai per Alpem


Sous le contrôle D’agrippa (gendre d’Auguste) et du roi Cottius I, ils furent chargés de mettre en oeuvre une voie reliant la vallée de Pô a la Provincia.Cette voie passait par Cavaillon, Apt, Sisteron, Gap, Chorge , Embrun, Chateauroux, Rame, Briançon et Suze.

Elle Quittait la vallée pour emprunter les pentes douces, évitait les cours d’eau (inondations avec la fonte des neiges) pour des raisons de sécurité et économiques.

Dans L’Embrunais, elle montait sur St Appolinaire puis Réallon et descendait sur Embrun par les Puys pour repartir ensuite sur Châteauroux direction le Mt Genèvre.
 
carte voie romaine GR
Voici un extrait de la table de Peutinger (copie d'une carte romaine), où l'on voit le nom de la tribu des Caturiges et le nom des cités du département.



LE PROTECTORAT SOUS COTTIUS II (44 ap JC - 63 apr JC)

 

Quand Cottius I meurt vers 44 apr JC, c’est sont fils, Cottius II, qui hérite du poste.En même temp, l’Empereur Claude lui restitue le titre de roi qu’avait perdu son père .
De cette époque, il nous reste un bloc de pierre gravé réemployé dans une chapelle prés de Guillestre.



 L’ANNEXION environ 64 apr JC

A la mort de Cottius II, son royaume fût annexé définitivement à l’empire de Néron.
Ce royaume devient la province des Alpes Cottiennes.

 néronL'empereur Néron.



 LE HAUTE EMPIRE 27 av JC - 235 apr JC

Durant le haut empire, Eburodunum connaît la fameuse pax romana (paix romaine) et en même temps, le développement de la civilisation gallo-romaine dans le monde antique dont L’Embrunais .

carte pax romana
Carte de l'empire romain durant la pax romana.
 

Depuis peu, nous avons eu la chance via des fouilles de L’INRAP en avril 2008 ( l'îlot du théâtre ) de découvrir les premiers vestiges de la cité D’EBURODUNUM.

Les vestiges découverts par les fouilles d’avril 2008 sont :

 

- Vestiges d’une domus (maison urbaine) de l’air Flavien (Ier siécle ap JC), avec trace d’incendie.

- D’un entrepôt.

- Céramique (Sigillé).

 - Monnaies de l’air Flavien.


Photos des Fouilles de l'INRAP en 2008 à Embrun

 

fouille inrap 2008 2

Reste de Tegulae (tuiles romaines)


fouille inrap 2008 1

 Intérieur de la Domus

 

Voici le lien sur le site de l'Inrap avec les explications de la fouille...


http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Sites-archeologiques/p-2763-Ilot-du-Theatre.htm


LE BAS EMPIRE 236 ap JC - 406 ap JC

 

C’est avec la réorganisation de l’Empereur Dioclétien (375) qu’Embrun passa du territoire des Alpes Cottiennes aux Alpes Maritimes.

carte alpes maritimes IV eme siécle
 Embrun en devient la capitale avec, sous son autorité, les cités de Digne, Castellane, Senez, Vence, Nice.


 

EMBRUN AU IV- V- VI ème SIECLE

Pour Embrun, la période du IV ème siècle fut paisible.

La cité profita de la reconstruction économique qui succèda aux désordres du siècle précédent.

A cette époque, la montée en puissance du christianisme est très forte.
Le premier évêque de la cité fût St Marcellin 365-374 (né en Afrique du Nord).

St marcelinSaint Marcellin.
Fresque du couvent des Cordeliers. Embrun XVe.


Les découvertes de cette époque :

- Un lot de monnaies de Constantin trouvé en fouilles INRAP en 2008 (îlot du théatre).

 

FIN DE L'ANTIQUITE  V/VI s.
(Antiquité tardive).

Le V ème / VI ème siècles furent marqués par la chute de l’Empire Romain d’Occident.

A partir de cette époque de Ko, nous allons voir déferler sur la Gaule et sur l’Embrunais une horde de barbares.

En 476, les Burgondes fondent sur Embrun et en font leur forteresse, suivirent ensuite les Francs en 536.

les burgondesLes Burgondes.

Mais Embrun resta une cité écclessiastique puissante avec son autorité importante, retranchée derrière cette antique muraille.
C’est ce qui lui évita de trop subir les invasions des barbares.

Par manque d’écrits précis, cette période de la ville est un peu mal connue.

Les découvertes à Embrun, furent toutes faites durant la fouille de L’INRAP en 2008 :

 - 7 tombes en bâtiéres de tuiles, V éme siècles       (6 trouvées durant la fouille de l'îlot du théatre 2008, et une trouvée pendant les fouilles de la l’église St Donat en 2007).

tombe batiére ext

tombe batiére int


Tombe en bâtiére, trouvée dans l'église St Donat.

- 3 tombes en pleine terre.

- Une applique en bronze représentant un dieu (Apollon ou Bacchus).

- Un chemin par dessus les vestiges Gallo-Romains.

 
 



Créer un site
Créer un site