fleur de lys    La Renaissance     fleur de lys  

 

Embrun durant la Renaissance



LES GUERRES D'ITALIE 

 Embrun étant sur la route de l'Italie par le Mt Genévre et le Pertuis Viso,

 campement

La ville verra passer les rois de France qui y séjourneront accompagnés de leurs armées, apportant avec elles maladies,brigandages,épuisement des bourses et des stocks de nourriture, ce qui va épuiser les habitants des environs.

En 1494, les Embrunais verront passer pendant plusieurs jours sous le roc de la ville, l'armée de Charle VIII composée « de piquiers,échappés de justices,...»ils repassèront en octobre 1495 en piteux état.
En 1499 et 1507, de nouvelles armées passérent cette fois si sous les ordres du roi Louis XII.
En 1515, le nouveau roi François Ier et son armée, partant faire la guerre, s’arrêtent eux aussi.


françois 1François I er
marignane
Bataille de Marignan, septembre 1515


De ce passage à Embrun, il en reste une trace: Une gravure sur le bas relief du tombeau de François Ier dans la basilique des rois à St Denis (93).

 

LE TEMPS DES GUERRES DE RELIGION (1520-1600)

En 1520,les thèses réformatrices de Luther sont condamnées par le pape.
En 1522 , le Gapençais Guillaume Farel prêche les paroles de la nouvelle religion,le protestantisme, qui a beaucoup de succès dans la région du Haut Dauphiné.
Sur ces faits l’inquisition reprend de plus belle.

guillaume farrelGuillaume Farel 

La paix est très fragile entre catholiques et protestants.
Le massacre de Wassy (1er mars 1562) déclenche des soulèvements des protestants partout en France.
Durant ces 23 années de querelles religieuses,
Embrun, place forte catholique n'était toujours pas prise par les huguenots très actif dans la région, contrairement à Gap,Sisteron,Chorge,Savines,...

Mais cela n’allait pas durer.
Depuis 1574 un dénommé Lesdiguières a des vues sur la ville.

Le 18 juillet 1585, une ennième trêve est rompue.
 
Lesdiguiéres recrute un «pétardier» du nom de Gentil.
Pour commencer, il brûle tous les hameaux autours d’Embrun.
Le plan fut simple : Manquant d’hommes et de canons, il décide d’utiliser la ruse et la trahison.
Pour cela, il sera aidé par la trahison d’un officier d’Embrun, jaloux du gouverneur qui courtise sa femme.
embuscade huguenots


La nuit du 18 novembre 1585, Gentil fit sauter la porte Est, aidé par le traitre qui avait fait boire les gardes.
Les hommes de la garnison furent pris de surprise et perdirent la ville après d'âpres combats à coups d’arquebuses et d'épées.
La ville prise,le trésor fut pillé,l’archevêque Avançon ayant fuit; les consuls obtiennent la paix au prix fort de 8180 écus.

huguenots

 Embrun devient une importante place forte protestante,la cathédrale devient un temple.

Lesdiguiréres réaménage la ville. Il améliore les fortifications,donne un nouveau visage au centre ville,l’église St Pierre est détruite pour y faire construire une grande place,l’actuelle place Barthelon (place de la mairie).


EMBRUN ET L’EDIT DE NANTES
(1600-1680)

 

Henri IV abjure le protestantisme avec l’édit de Nantes du 13 avril 1598,ce qui va amener à la France une paix durable.
L'Embrunais connaitra une paix de près de 100 ans.

Henri 4Henri IV

Embrun reste une place forte protestante ou les deux communautés coéxistent ensembles. Le gouverneur est protestant, le conseil est mixte, Lesdiguiéres est nommé connétable de France en devenant Catholique.

lesdiguiéreDuc de Lesdiguières


 

Les vestiges de cette époque sont nombreux


maison des gouverveurs
 La maison des Gouverneurs.

 - La place Barthelon et sa fontaine du XVIe.

 - L'aile sud du palais de l'archevêque (en face du jardin de l'archevêché) date du XV-XVIe.
Actuellement on peut voir l'emplacement des ouvertures de cette époque.

 - De nombreuses maisons dans la ville, pour ça il suffit d'ouvrir l'oeil: dates au dessus des portes,l'architecture,statues,... 


 

VOICI UN PLAN D'EMBRUN EN 1655 AVEC LES FORTIFICATIONS DE LESDIGUIERE


embrun en 1655 ok
 

 
 



Créer un site
Créer un site